Son bateau, un plan Rolland de 2008 construit par Louis Mauffret (Proto n°629), un des piliers des Chantiers du Guip. Avec son aide, Olivier a profondément remanié le bateau : mât aile, nouveaux safrans, nouveau jeu de voile. Une transmission exemplaire…

Il a fallu cinq ans à Olivier Jehl pour se rendre à l’évidence. Malgré son diplôme d’ingénieur et une expérience professionnelle réussie dans de grands chantiers de travaux publics, sa véritable passion était ailleurs, en mer. Alors, plutôt que de ressasser des regrets toute sa vie, il a eu le courage de faire un virage à 180° : passage du BPJEPS Voile à 30 ans et décision d’aller courir la Mini Transat, sur un proto (cursus d’ingénieur oblige). Dans le cadre de son partenariat avec nke, Olivier a pour mission la mise point du vérin mécanique nke.

Il fait affaire avec Louis Mauffret qui a construit lui-même son plan Rolland « Solidaires » avec lequel il a couru plusieurs saisons pour le compte d’Amnesty International. Olivier, quant à lui , choisit de défendre la cause des indiens Kogis de Colombie, menacés par la déforestation et l’industrialisation. Après la Mini Transat, il envisage de descendre le bateau en Colombie pour échanger avec le peuple des indiens Kogis. Cohérent jusqu’au bout…

>> Plus d’info sur le vérin mécanique nke

Sources : minitransat-ilesdeguadeloupe.fr
Crédits photo : Jacques Vapillon / Mini Transat Iles de Guadeloupe 2015

Catalogue

Catalogue


Share This

Share this post with your friends!